Retard évolutif de la technologie équitable

La révolution scientifique et technologique constitue et demeure un sujet d'actualité progressant. Étant une invention humaine, la science technologique a fait de nombreux progrès mondiaux. C'est nombreux progrès ne profitent pas à tous les pays à part égale, mais plutôt de manière intéressée et ségrégationniste.

Dépendance technologique

Actuellement, la technologie, en tant que marchandise, est l'objet de plusieurs transactions sur le marché international.

Considéré comme un élément de concurrence imparfaite, dont les mécanismes dressent de multiples barrières à l'acquisition effective de la technologie par un grand nombre des pays du monde, la technologie n'est pas automatique.

En dehors des pays développés, les autres pays (pays en voie de développement) qui voudront bien profiter de la technologie seront contraints à devenir des acheteurs de la technologie, chez les pays développés

Les acheteurs restent et demeurent par conséquent dans une situation de dépendance technologique vis-à-vis des émetteurs (fournisseurs de la technologie).

Les inégalités de la science technologique.

Face à cette situation, les pays en voie de développement se trouvent dans une position où ils sont dans l'obligation de devoir importer de nombreuses techniques des pays développés.

Et surtout, les pays en voie de développement (acheteurs) doivent payer cher pour avoir accès à ces techniques et les acquérir dans des conditions favorisant et conduisant à une dépendance technologique autoentretenue à l'égard des techniques du monde développé.

L'achat de la technologie des pays en voie de développement est d'une part défavorable à ces derniers et d'autre part, elle ne fait qu'accentuer la dépendance technologique vis-à-vis des fournisseurs.

Suite à l'achat de la technologie, certaines techniques transférées peuvent être inadaptées, car généralement intensives en capital, elles négligent parfois l'utilisation des matières premières locales.

Après un bref regard de la réalité de la science technologique, on se doit de dire que tous les pays ne bénéficient pas équitablement de la technologie et surtout que les pays en voie de développement sont majoritairement dépendants de la science technologique et ceci en échange de moyens financiers.

Somme toute, la science technologique est loin d'être généreuse puisque ses détenteurs ne sont pas préoccupés d'étendre la technologie, mais sont plutôt concentrés sur leurs intérêts personnels.